Couvrez ces volutes que je ne saurais voir

Résultat de recherche d'images pour "acteurs cinéma fumant cigarette"

Après un demi-siècle où interdire d’interdire constitua le socle de l’ordre moral de la société occidentale,  voici que s’affirme l’interdiction d’autoriser, au nom d’un nouvel ordre tout aussi moral  veillant à la propagation d’un bonheur hygiénique qui s’impose désormais en toutes circonstances jusque dans les séances de cinéma où  toute vue d’un cigarette devrait être pourchassée afin de parfaire l’éducation de l’Homme moderne, qui ressemble tant à celle des contemporains de Molière  : couvrez ces volutes que je ne saurais voir !

Résultat de recherche d'images pour "dernière cigarette peloton execution cinéma"

Une dernière cigarette ? Désolé, la commission de censure ne l’autorise plus !

Il suffit d’une question orale posée par une sénatrice représentant le pays des rillettes à une ministre de la santé enflammée par ses responsabilités de sauver ses concitoyens d’eux-mêmes,  pour que peu ou prou, on en vienne à trouver des charmes libertaires à feu Staline : Il faut aller au-delà du porte-monnaie […] en s’intéressant notamment aux incitations culturelles à fumer. Je pense par exemple au cinéma qui valorise la pratique, déclare la sénatrice. La Ligue contre le cancer démontre dans une étude que 70 % des nouveaux films français mettent à l’image au moins une fois une personne en train de fumer. Ça participe peu ou prou à banaliser l’usage, si ce n’est à le promouvoir, auprès des enfants et des adolescents »

Résultat de recherche d'images pour "macteurs cinéma fumant cigarette"

Bébel, peu ou prou promoteur du tabac !

Au lieu de tousser, la ministre qui ne pense qu’à notre bien-être sanitaire répond  dans une envolée lyrique : « Je rejoins totalement ce qu’a dit Madame la sénatrice sur le cinéma français. Je veux qu’on ait une action ferme là-dessus. Je ne comprends pas l’importance de la cigarette dans le cinéma français ». Ainsi donc, nous ne fumerons plus jamais, les acteurs sont coupés ! Ce serait dommage tout de même qu’au cinéma le condamné à mort ne puisse plus choisir entre une dernière cigarette et un verre d’alcool sous prétexte que les ligues de bien-pensance s’offusquent de la banalisation du tabac à l’heure où arrive le peloton d’exécution.

Image associée

Il n’y a pas que les acteurs de cinéma qui fument, les acteurs politiques aussi, y compris une ministre de la santé !

Quand les grand.e.s esprit.e.s s’enflamment ainsi, on a vite fait de fermement gommer à l’écran non seulement le tabac, l’alcool ou la drogue, mais encore les boissons sucrées, le vin, les bolides, les seins, les fesses, les jeux d’argent, jusqu’à la chantilly à la vanille, la viande et  le thon tout aussi rouges, les tigres de cirque, les défenses d’éléphant et les cornes de rhinocéros,  sans oublier les images de centrale nucléaire, de tirs de missile balistique et mille autres scènes de la vie quotidienne, qui n’appartiennent pas à la vie rêvée des détraqué.e.s du réel.

Résultat de recherche d'images pour "macteurs cinéma fumant cigarette"

Bogart ou tout l’art de séduire en une cigarette, bientôt interdit au cinéma ?

Car au pays des bisounours.e.s qu’est devenue Notre Dame la France, pour reprendre une expression désormais interdite même si elle fut employée en 1943 à Alger par un certain général, ce sont désormais les idiot.e.s de village, les crétin.e.s des alpages et les imbécil.e.s des villes qui font la loi, alors même que leurs propos ou comportements déraisonnables sonnent comme une invitation à griller une dernière fois, une Gitane, une Gauloise ou une Africaine, au souvenir d’un monde qui ne sera bientôt plus, un monde de liberté fondé sur la responsabilité individuelle plutôt que l’interdiction collective et les oukases aussi délirants que le système aveugle d’écriture inclusive qui est à l’intelligence ce que les abruti.e.s sont aux brut.e.s, des brut.e.s abrupt.e.s de chez brut, qui culbutent dans la rude absurde sourde.

Image associée

Voici longtemps que l’Africaine rivalise avec la Gauloise

Une réflexion sur “Couvrez ces volutes que je ne saurais voir

  1. lessen-ciel.com 29 novembre 2017 / 17 h 48 min

    Voilà qui est dit et bien dit! C’était une autre époque où nos connaissances n’étaient pas les mêmes qu’aujourd’hui … J’adore ton article… belle soirée

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s