Table des matières

la fresque de la multiplication des pains

En préambule, il convient de rappeler que le Livre d’une Vie fait référence aux travaux littéraires de Cervières menés par ailleurs. Ceux-ci  sont de trois ordres :

– l’accompagnement de l’édition progressive de Roman d’espoir, si Dieu veut, constitué de 12 + 4 livres et deux suppléments ;

– la publication en feuilleton de la Tempête, constituée de 144 chapitres ;

– et enfin, la parution épisodique de chapitres se rapportant aux travaux théoriques regroupés dans Le Noble jeu.

f295b-page-10-02

La table des chroniques au fil de l’eau de l’Auteur virtuel

Suivant la tradition des Mousquetaires qui sont quatre et non trois, les travaux littéraires s’accompagnent de la rédaction de chroniques depuis janvier 2015. La parution régulière des chroniques du Livre d’une vie, ne répond qu’aux principes de l’obstination du hasard.  Ces chroniques font l’objet de la constitution d’une table ordonnée des matières, dite Table des chroniques, regroupées en douze thèmes :

1- Les chroniques littéraires, autrement appelées la Bibliothèque en feu, qui regroupent des articles consacrés à des auteurs ou oeuvres ; le titre fait référence à au-to-da-fé d’Elias Canetti.

2- La douceur du jour évoque les temps actuels ; cette rubrique fait référence au premier vers d’Enfant d’Europe  de Csezlaw Milosz, placée en exergue de l’ensemble du site : Nous qui nous enivrons de la douceur du jour.

3- Voyages, Promenades et flâneries est une rubrique consacrée à des visites, des voyages ou des reportages réalisés par l’auteur virtuel au fil des années. Le titre est un lointain hommage aux romantiques qui furent tous de grands promeneurs.

4- Le Charme des souvenirs est destiné à accueillir les chapitres consacré aux souvenirs de l’auteur virtuel ; la rubrique aurait pu s’appeler la Visite des souvenirs ou Insurrection des souvenirs. Le titre définitif fait référence à un vers de l’Enéide de Virgile prononcé par une révolutionnaire lettrée montant les marches de l’échafaud, et qui d’une certaine façon résume ce qui est notre sort à tous.

5- Terre entière est une rubrique regroupant des textes d’actualité en matière historique, géographique, économique, sociologique ; le titre fait référence à la fois à une collection de livres publiés par un éditeur et une agence de voyage

6- La faculté de l’inutile est une rubrique consacrée à la défense de la liberté et plus particulièrement des libertés individuelles. Le titre fait référence au livre éponyme publié en 1978 par Iouri Dombrovski qui décéda mystérieusement dans la semaine suivant la traduction de ce livre en Occident. A ce jour, aucun article n’a été publié dans cette chronique.

7- Tableaux d’une exposition est une rubrique consacrée à la culture et aux arts de manière générale, y compris saveurs et senteurs : arts de la botanique, de la viticulture, de la mode… Le titre fait référence à l’oeuvre pour piano du compositeur Moussorgski, qui fut plus tard arrangée par Ravel pour une exécution par un orchestre ;

8- la rubrique les bienfaiteurs de l’humanité, est placée sous le patronage théorique du Journal intime de Cesare Pavese, le Métier de vivre . Ce qui est ennuyeux avec Pavese, c’est qu’il n’a pas tenu la distance. Il s’est suicidé en 1950. Il faut dire qu’il a eu pour fréquentations successives les ligues de vertu fascisantes et les faux-amis communistes. Ces amitiés envahissantes n’apprennent pas trop le métier de vivre en définitive. C’est pourquoi, comme il a déjà été expliqué dans le premier texte des Bienfaiteurs, le Casse-noix, cette rubrique est en définitive placée sous le  haut patronage d’Alexandre Vialatte, Gotlib et Hubert Beuve-Meury, la présence de ce dernier étant destinée à rassurer les lecteurs du Monde qui toujours voient le mal partout, sauf là où il est ! Il est vrai qu’on ne peut toujours donner des leçons de morale et faire preuve de perspicacité. Difficile de donner à boire à un âne sourd et aveugle qui n’a pas soif.

9- Les Intelligences secrètes regroupent les chroniques mettant  en évidence les correspondances secrètes entre les êtres et les choses, à travers les six sens que les êtres humains développent ; nous sommes dans le domaine des sensations. Le titre fait référence à un passage des mémoires d’Outre-tombe de Chateaubriand où cette expression, intelligences secrètes, est employée.

10- Pensées captives regroupe des billets d’humeur, des réflexions, des anecdotes donnant matière à réfléchir ; le titre fait référence à l’ouvrage de Cszelaw Milosz, qui porte un titre identique.

11- Les fragments d’un discours : allez savoir lequel !

12- Théorème. Là c’est le mystère.

Tout cela est archivé dans un entrepôt virtuel au fond s’une grange.

DSC_0536

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s