Art de vivre

The Kamasutra of Vatsyayana  http://www.bookchums.com/free-ebooks/the-kamasutra-of-vatsyayana/MzI1ODU=.html

La création, cette semaine, d’une nouvelle rubrique dénommée « Art de vivre » répond à un besoin de respiration de l’auteur virtuel.  Beaucoup d’articles publiés dans Cervières.com ne respirent pas la joie de vivre. On y évoque le génocide arménien, la Shoah, le Goulag, les dictatures, l’esclavage, le racisme, l’antisémitisme, le mépris affiché des femmes, les tremblements de la démocratie,  peu d’occasion de se réjouir, même si tout cela est hélas à l’image de notre monde brutal et violent. Et ce n’est pas fini, il faut tordre le cou à beaucoup de préjugés.

Kama, le dieu de l'Amour sur le temple de Parshvanath (Khajuraho)

S’il faut bien faire le job, c’est un peu lassant et fatiguant, personne ne naît pour comptabiliser les morts et les victimes ; et même quand on aborde les œuvres d’écrivains ou de peintres, ce n’est pas forcément très joyeux, à l’exception de l’univers de Charles Delhaes qui, lui, vit très clairement dans un autre monde, au grand bonheur de ses visiteurs.

⊱✿ Indian embellishment ✿⊰

L’art de l’embellissement, un des 64 arts de vivre du Kamasutra

Et puis, regardez, on pourrait se réjouir des vies sauvées et exemplaires d’Abraham Hanibal ou de lady Sarah Forbes Bonetta-Davies, mais ce qu’ils ont vécu dans leur enfance nous renvoie au pire de l’humanité, l’esclavage et les sacrifices humains.

Sitara Thobani | Odissi Dancer (Classical Dance Form of India) √

Sitara Thobani, danseuse Odissi, danse classique de l’Orissa, l’une des plus vieilles formes de danse de l’Inde

Même les promenades dans Jérusalem, carrefour des trois religions monothéistes, nous rappellent le climat de violence permanente qui sévit dans le Proche et Moyen-Orient, avec une montée aux extrêmes dans les parages quelque peu inquiétante.

Indian Miniature Paintings

Miniature indienne, 17ème siècle

On ne peut même plus écrire un article sur les foulards qui conduisent à évoquer la situation invraisemblable de certaines femmes enfermées dans des burqas, dont certaines n’hésitent pas à se rendre sur des champs de bataille à des milliers de kilomètres en toute sérénité, au milieu des crimes les plus violents et sanglants volontairement commis pour effrayer.

Temple - Khajuraho, India

Temple de Khajurâho, Inde

Alors, il arrive un moment où un peu de légèreté ne nuit pas. L’écriture du feuilleton Numériquement votre répond en partie à cette nécessité, mais exige un peu d’investissement en écriture et une continuité dans l’histoire qui n’est pas sans obligation pour l’auteur.

Lovers, attributed to Manohar, ca. 1597

Les amoureux, attribué à Manohar 1597

Voici donc venu le temps d’assurer la publication d’une rubrique Art de vivre dont la constitution sera fortement charpentée puisqu’elle va reposer sur les soixante-quatre piliers des arts de vivre du Kamasutra.  Le Kamasutra est loin de n’être qu’un  livre de positions sexuelles, tel que son image est galvaudée dans le grand public. C’est d’abord un livre de sagesse portant sur l’art de mener sa vie personnelle. Il renvoie à un ensemble de disciplines qui font le bonheur de vivre, ce qui est probablement le plus difficile au monde à atteindre, avant même la confrontation aux aléas de la vie.

A Dancing girl, India, Deccan, Golconda, ca. 1700

Danseuse indienne, Deccan, Golconde, vers 1700

L’auteur virtuel est probablement l’auteur le plus mal placé qui soit pour donner des conseils en art de vivre. Il va seulement traiter des arts de vivre, qui sont au cœur de sa réflexion dans Roman d’espoir.

kantha, a traditional form of handwork from rural India and Bangladesh that encompass a wide range of designs that use only the running stit...

Kantha, forme traditionnelle de travail manuel dans le monde rural en Inde

D’une certaine façon, ce sera l’espace détente de la publication en circonstances numériques à laquelle il va désormais consacrer son énergie après quelques essais probants.

Pillars of kamasutra, India. It sure would make a nice sculptare.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.