Sur le Normandie à la conquête du ruban bleu

French Line NORMANDIE fitting out, 1935.
Nous qui aimons la Normandie, ne pouvons que nous désoler de la fin des lignes transatlantliques qui permettaient de voyager en bonne compagnie et deviser de l’état du monde avec des inconnus pendant la traversée maritime, loin de l’agitation terrestre et au milieu des mouettes, tout en bénéficiant de services d’hôtellerie que l’aviation jamais ne nous rendra. A l’époque, le Normandie qui nous sert de référence, mesure 313 mètres de long et 36 de large pèse près de 80.000 tonnes, ce qui en fait alors le plus grand paquebot du monde jamais construit, pouvant emporter 2.200 passagers.

Lancement du Paquebot Normandie '' 29 octobre 1932 ''

Le Normandie en cours de construction en 1932. La Grande dépression et des difficultés techniques repousseront au mois de mai 1935 le lancement du navire qui aurait du intervenir en 1933

Imaginez un instant que vous embarquiez le 29 mai 1935 au Havre et Southampton pour New York sur le Normandie à l’occasion de la traversée inaugurale du plus beau paquebot du monde. La Compagnie générale transatlantique n’a pas lésiné sur les moyens pour tenter d’arracher le « ruban bleu » décerné à la traversée la plus rapide de l’Atlantique Nord qu’aucune compagnie française jusqu’à ce jour n’a réussi à obtenir. Toute la conception du navire a répondu à cet objectif qui sera atteint lors de sa première traversée. Son étrave, d’une très grande pureté de ligne, est particulièrement exceptionnelle pour l’époque.

l'étrave de Normandie

Le Normandie dispose de quatre turboalternateurs  de 84.200 Kw et les moteurs ont été construits par les usines Alsthom de Belfort.

Normandie turbo-alternateur  Moteur de Normandie

Rien n’a été négligé pour le confort des passagers de toutes classes considérés désormais comme des consommateurs et non de simples passagers. Le marketing s’invite dans la relation clientèle. Le paquebot abrite ainsi de nombreux cafés et restaurants, mais aussi un théâtre, des  magasins et des chapelles pour le culte, sans oublier un magnifique jardin d’hiver, une bibliothèque et une piscine intérieure pour les clients de 1ère classe.

[S.S.   SS Normandie's 1st Class swimming pool paquebot normandie - Recherche Google

Vestibule, piscine et chapelle

vue en enfilade du fumoir et du salon des 1cl de NORMANDIE  SS Normandie Pool Bar  Normandie le théâtre

Fumoir et salon de 1ère classe, bar de la piscine et théâtre

Normandie les vitrines des grands magasins  Normandie salle à manger de 1ère classe  Normandie - Tourist Class Dining Room

Vitrines des magasins, restaurants de la 1ère classe et de la classe touriste

Rien n’est oublié, ni le salon de coiffure, ni le chenil pour nos amis les animaux.

Normandie le salon de coiffure Normandie le chenil dans la cheminée arrière

Les cabines sont particulièrement confortables et les suites art déco temoignent de l’intérêt porté à la clientèle haut de gamme.

[S.S.  Normandie - Alencon Suite.... Normandie - First Class Cabin

Suites de luxe « Rouen » et « Alençon », cabine de 1ère classe

Pour se distinguer de la concurrence, la compagnie a fait appel aux plus grands décorateurs de l’époque, tel Henri Dunant à qui on doit la fresque des chevaux. Lalique est sollicité pour concevoir les services en cristal des bars et restaurants de 1ère classe.

Normandie décoration les chevaux par Henri Dunant

Le marketing s’invite aussi avec la création de billets combinés de chemin de fer et de croisière maritime pour faciliter le transport de Paris au Havre.

French Line

Et c’est ainsi que le paquebot Normandie peut vanter un art de vivre à la française, atteignant « les plus hauts degrés de la perfection ».

The Boston Public Library's Print Department is home to more than 350 vintage travel posters, most dating from the 1920s-1940s, the “Golden Age of Travel.”

Mais l’essentiel, en ce printemps 1935, c’est qu’à son arrivée au port de New York, le drapeau du « ruban bleu » flotte en haut du mat du Normandie, avec une vitesse moyenne exceptionnelle de 30 noeuds soit 56 km/heure, correspondant à une durée de traversée de 4 jours trois heures, soit un record battu de treize heures par rapport au paquebot Allemand Bremen qui détenait le ruban bleu depuis 1933 .Pour la première fois, un paquebot français arrache cette inestimable récompense créée pour les compagnies de navigation transatlantlique au XIXème siècle et que seules les compagnies américaines, anglaises et allemandes avaient détenue jusqu’alors.

Ships, French Line, S.S. Normandie.

Equipage du Normandie, pour vous servir

Fort de ce ruban bleu prestigieux, le Normandie peut quitter New York quelques jours plus tard où il arrachera le ruban bleu sur le trajet retour vers l’Europe. Son rival anglais le Queen Mary lui reprendra en 1937 les rubans, avant que le Normandie à nouveau ne s’en empare, les deux paquebots rivalisant jusqu’en 1939 pour la détention des records transatlantiques.

SS Normandie 1935 - flying at the very top of the second mast is the Blue Riband celebrating her record-breaking Atlantic crossing.
Lorsqu’en 1937, le Normandie décrochera une nouvelle fois le ruban bleu, la traversée ne demandait plus que trois jours et vingt heures, à peine le temps de s’ennuyer. Un siècle plus tôt, en 1838, la traversée demandait tout juste deux semaines, et cinquante ans s’était passé pour que le paquebot anglais Alaska mette moins d’une semaine de traversée en 1882. Et à ce jour, aucun paquebot n’est passé sous les trois jours de navigation : le record actuel date de 1952 lorsque le paquebot américain United States mit 3 jours dix heures pour effecteur la traversée la plus rapide de tous les temps, soit une moyenne de 35 miles.

Normandie quittant N-Y

Le Normandie quittant New York

Au fait, les paquebots de croisière ressemblent désormais à cela. Ils ne font guère dans la finesse ces mastodontes.

623.8 BAU - 150 ans de paquebots à Saint-Nazaire / P. Baul.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s