Voyage au bout de la nuit terroriste

Les Visiteurs - Jean Reno - Christian Clavier Image 21 sur 22:

Admiration\Consternation, le titre de cette nouvelle série d’articles reprend des mots d’une chanson de Souchon, « Je suis bidon », qui reviennent souvent à l’esprit quand on observe le paysage effarant et désolant de crétinisme absolu que nous afflige le monde politique et médiatique. Les leçons de l’histoire, de l’économie et des relations internationales ou tout simplement des sciences et de la nature sont oubliées, c’est celle ou celui qui s’exprimera le plus haut et le plus fort, croyant avoir raison en se contentant de petites phrases assassines. A ce petit jeu, les journalistes excellent, ce sont eux qui ont toujours le dernier mot ironique dans les échanges publics. Pourtant, de temps en temps, il est nécessaire de rappeler quelques principes de base  comme dans l’article qui suit en faisant appel à des mots simples s’agissant par exemple de terrorisme: puissance étrangère, intelligences avec l’ennemi, intérêt national, ou encore alliés.

The many faces of a spy. The death of Mata Hari in French newspapers.:

Sans tomber dans le grandiloquent, le titre de l’article auquel vous avez échappé, aurait pu être le suivant : Haine, amour et trahison en matière de relations internationales. Outre le fait qu’il existe un très mauvais film italien intitulé Haine amour et trahison, qui date de 1954 et  dans lequel joue une certaine Brigitte Bardot qui s’y était égarée, ce titre était tout simplement trop long.

film 1954 - Haine amour et trahison - brigitte bardot:

Le principal mérite d’Haine, amour et trahison est de faire porter un chapeau de paille à BB, c’est déjà beaucoup

Combien de morts faudra-t-il avant que la classe politique prenne au sérieux les menaces de psychopathes à qui on laisse libre cours de satisfaire leurs fantasmes de mort, leur sadisme et autres perversions qui s’accompagnent d’un art consommé de la manipulation des foules  à travers une propagande sophistiquée ?

Combien de morts devrons-nous dénombrer avant que les médias, tous canaux confondus, ne cessent de donner la parole à ces mêmes psychopathes dont la contribution aux bienfaits de l’humanité se résume à asservir, torturer et assassiner en prétendant poursuivre des desseins planétaires de grande ambition ?  Un récent article d’une feuille de chou sur papier glacé en est un exemple consternant.

Combien de morts devrons-nous inhumer avant que nous en revenions sans état d’âme aux exigences portées par la Déclaration universelle des droits de l’homme pour combattre les fanatiques et criminels drapés dans des discours prétendument religieux,  et que nous cessions de nous aveugler par facilité et lâcheté en croyant que les crimes commis au nom d’une religion sont par nature excusables, explicables et expiables?

Trahison — Wikipédia - La trahison est le fait d'abandonner, de livrer à ses ennemis ou de tromper la confiance d'un groupe... (...) Le mot traître est utilisé plus généralement pour désigner l'auteur d'une trahison, c'est l'image populaire du coup de poignard dans le dos... #politique #Hollande:

La trahison ne vaut pas plus de quarante deniers

Il arrive un moment où il faut se décider en commençant par appeler un chat, un chat. Voilà plus d’un an qu’un Etat fantôme ayant pris fait et cause pour la violence et les crimes de masse, possède désormais de vastes territoires au Moyen-Orient et mène une guerre sans merci à tous ceux qui les empêcheraient d’atteindre ses buts expansionnistes. Dans le même temps, ce même Etat fantôme a déclaré la guerre à l’Europe et conduit sur ce continent, régulièrement, des actions terroristes qui sont de véritables actes de guerre.

French militiaman guarding captured members of the resistance movement. France, June 21, 1944. / Un traître à son propre peuple (revolver Anglais et badge Allemand) garde des prisonniers de la résistance, 21 juin 1944:

Milicien gardant des résistants français prisonniers, 21 juin 1944

Cet Etat fantôme pour mener à bien ses opérations belligérantes fait appel à des personnes venues du monde entier à qui il est demandé une allégeance totale, sans esprit de retour. Pour des motifs difficiles à comprendre, des milliers de personnes le plus souvent jeunes, se rendent par leurs propres moyens dans ces territoires contrôlés par  l’Etat fantôme. Ils y apprennent à tuer, torturer et semer la terreur. Certains poursuivent leurs combats sur place, parfois y meurent. D’autres reviennent dans leurs pays d’origine, s’y terrant ou propageant un discours de haine, auréolés de sang versé ou factice, qui fascine certains jeunes déboussolés parmi les plus fragiles ou les plus attirés par la violence, prêts à suivre le même chemin pour perpétuer des crimes de masse considérés comme des actes héroïques.

Document 2007 - Les Grands Traîtres de l'Histoire - De l'Antiquité à aujourd'hui, des personnages ambivalents, souvent de premier plan, ont rythmé et parfois modifie durablement le cours de l'Histoire. D'Alcibiade qui trahit Athènes et son peuple à Brutus...

Non seulement tuer des innocents n’a rien d’héroïque mais d’un point de vue historique, ceux qui quittaient leur pays pour aller combattre dans les rangs  d’un ennemi déclaré, ont toujours été appelés et continuent d’être appelés des traîtres. Des intelligences avec une puissance étrangère constitue d’ailleurs l’expression juridique pour qualifier ces comportements qui relèvent du livre IV du Code pénal:  : « Des crimes et délits contre la Nation, l’Etat et la paix publique« , lui-même subdivisé en deux titres : « Des atteintes aux intérêts fondamentaux de la nation »  ; et « Du terrorisme« .

Jacques Doriot (Bresles dans l'Oise 1898 - Mengen, dans le Wurtemberg, en Allemagne, 1945) est un homme politique et journaliste français, communiste puis fasciste. Il fut pendant la Seconde Guerre mondiale l'une des figures de proue du collaborationnisme. Après son départ du Parti communiste français, il fonda le Parti populaire français, qui fut durant l'Occupation allemande l'un des deux principaux partis français de la Collaboration.:

Jacques Doriot, homme politique et journaliste, communiste puis fasciste ; il fonda le Parti populaire français et collabora avec le régime nazi pendant la Seconde guerre mondiale

Depuis l’abolition de la peine de mort, les auteurs d’actes terroristes ou les personnes entretenant des intelligences avec une puisance étangère, avec une entreprise ou organisation étrangère ou sous contrôle étranger ou avec leurs agents, en vue de susciter des hostilités ou des actes d’agression contre la France, sont punis de trente ans de détention criminelle (article 414-4 du Code pénal). Et, le fait, par promesses, offres, pressions, menaces ou voies de fait, de provoquer directement à commettre l’un des crimes prévus relatifs à la « trahison et l’espionnage », lorsque la provocation n’est pas suivie d’effet en raison de circonstances indépendantes de la volonté de son auteur » est punissable de sept ans de d’emprisonnement.

Pierre Laval - Prime Minister of Vichy France - Executed in 1945:

Pierre Laval, Président du conseil, collabora avec le régime nazi pendant la Seconde guerre mondiale. Arrêté, jugé, condamné à mort pour haute trahison, il fut fusillé pour ses crimes

L’arsenal juridique est donc disponible pour mettre fin à ces « voyages au bout de la nuit terroriste » qui attirent psychopathes et jeunes déboussolés. Il ne sert à rien de les mettre en garde sur le mode préventif. Il faut les mettre devant leurs responsabilités, non pour les dissuader de partir mais pour clairement leur faire comprendre qu’il n’existe que deux hypothèses et non pas trois dans le cas où ils feraient allégeance à une puissance étrangère en se rendant en territoire ennemi contrôlé par l’Etat fantôme ou bien en prenant part aux exactions commises par ce même Etat fantôme : soit partager la communauté de destin des membres de cette organisation , soit être poursuivis et condamnés pour intelligences avec l’ennemi en cas de retour en Europe.

Vichy France:

La propagande mensongère de l’ennemi est une vieille histoire

Ne lous laissons pas enfermer par de prétendues histoires de religion. Il faut faire usage de l’arsenal juridique existant sans chercher les circonstances atténuantes ou se perdre en conjectures : pendant la Seconde guerre mondiale, le simple fait de se rendre en territoire ennemi ou d’écrire dans la presse collaboratrice était considéré comme un acte de trahison. Il n’y a pas de différences fondamentales pour ceux qui actuellement se rendent sur invitation ou de leur propre chef en territoire ennemi : ils voyagent à leurs risques et périls pour s’y rendre, c’est à leurs risques et périls de se retrouver en prison pour longtemps qu’ils doivent être accueillis s’il leur vient à l’idée de vouloir revenir.

Colonel Edgar Puaud, commander of the

La légion des volontaires français contre le bolchevisme, ici en 1943 sur le front russe, prit part aux combats contre l’Armée rouge, au côté de l’armée allemande.

Ce qu’il faut surtout éviter, c’est continuer d’accepter que ces cruels voyageurs vers l’Etat fantôme  puissent mener à nouveau une vie normale après avoir été au mieux complices ou propagandistes de crimes de masse, et qu’on leur offre la possibilité naïve de devenir « boulanger psychopathe » continuant de faire de la propagande pour l’ennemi par l’intermédiaire de médias sans cervelle qui n’ont même pas l’excuse de la jeunesse déboussolée. Il serait temps que la presse cesse de contribuer aux mises en scène de ces criminels pyschopathes qui se réfugient derrière le paravent de la religion pour s’en donner à coeur joie dans les crimes de masse, les abominations et le mépris fondamental de la race humaine, en traitant notamment toutes les femmes comme des esclaves. Il est inenvisageable que le Retour au moyen-âge soit la suite incongrue de Retour vers le futur.

Members of the French antifascist Resistance caught prisoners by a Milice Francaise ( Vichy collaborationists) unit.France July 1944

La milice de Vichy en  juillet 1944, surveillant des résistants français faits prisonniers

C’est une évidence que la religion obscurcit actuellement les enjeux des différents conflits en cours au Moyen-Orient. Pour autant, il ne faut pas céder à la facilité de substituer des regards principalement religieux aux analyses purement logiques et rationnelles qui doivent conduire les pays européens à faire des choix de politique internationale ou intérieure. Les crimes de masse ne sont pas perpétrés abstraitement pour des motifs religieux mais concrètement par des hommes qui utilisent les arguments religieux pour satisfaire leur volonté de puissance et justifier leurs actes criminels dont l’échelle collective est celle de crimes contre l’humanité. A trop vouloir procéder à des disctinctions subtiles entre les différentes factions et autres sectes terroristes en guerre, on finit par perdre le fil conducteur unique qui consiste à se rendre avec des idées simples dans l’Orient compliqué pour reprendre une expression célèbre du Général de Gaulle.

 :   French Waffen-SS propaganda poster during WW2Text: If you want France to live, you will fight in the Waffen-SS against Communism.:   ...:

La propagande au service de la trahison, est une tradition qui traverse le temps

Et cette idée simple se résume par une question : quels y sont nos intérêts ? La réponse doit être guidée par un seul principe souvent ignoré et pourtant fondamental : la France n’a pas d’amis mais que des alliés, autre phrase célèbre du même général, lourde de conséquences en matière de relations internationales : il n’y a pas de place pour les sentiments dans les relations entre Nations, seuls les intérêts priment et ces intérêts sont dictés par les lois géographiques, celles du commerce et des ressources naturelles, combinées aux relations de puissance entre Etats.

Bundesarchiv_Bild_101I-141-1258-15,_Russland-Mitte,_Soldaten_der_französischen_Legion,_Fahne.:

Cérémonial du drapeau par des soldats appartenant à la légion des volontaires français contre le Bolchevisme sur le front russe en 1943

C’est pour celà qu’une organisation étrangère nous ayant déclaré la guerre sur notre propre territoire, il faut prendre toutes les dispositions pour que cesse impérativement cette menace, en commençant par mettre hors d’état de nuire tout ceux qui participent ou simplement contribuent de près ou de loin à entretenir cette menace, peu importe au premier abord leurs rôles respectifs dans le dispositif agressif. Et tout ceci n’a rien à voir avec la religion qui n’est qu’un facteur parmi tant d’autres : les décisions à prendre doivent être guidées par les seuls intérêts étatiques qui s’inscrivent irrémédiablement dans le cadre européen issu de la Paix entre les nations européennes, acquis essentiel des soixante-dix années depuis la fin de la Seconde guerre mondiale.

La collaboration sous Vichy milice10:

Propagande de la collaboration sous Vichy

Car, c’est à force de mélanger tout et n’importe quoi, que les milieux politiques, la presse et les opportunistes finiront sans même s’en rendre compte, par déclencher en France quelque chose que nous avons déjà vécu et qu’il qui ne servirait à rien de recommencer : une nouvelle guerre de religion. La France a déjà donné dans ce domaine même si cela remonte à quelques temps, cette guerre a duré 32 terribles années au XVIème siècle et ses conséquences bien plus encore, qui expliquent l’effacement de la France hors du monde au cours des deux siècles suivants en consacrant l’essentiel de ses moyens à entretenir des guerres européennes.

Sigmaringen est une petite ville allemande où les dignitaires vichystes se réfugièrent devant l’avancée des troupes alliées dans l’espoir que les Nazis renversent la situation militaire compromise 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s