Les flamboyants maharadjahs

Maintenant que nous commençons à connaître un peu les Maharadjahs, leur histoire, leurs autos et leurs pierres précieuses, voici venu le moment de les présenter armés de pied en cap, à cheval ou immobiles sur leur trône, dans toute leur magnificence.  Leur effacement de l’histoire indienne est récent à l’échelle de leurs dynasties, moins de cinquante ans, alors que pour la plupart ils avaient survécu à l’empire moghol et à l’empire britannique des Indes. Le processus de création des états séparés du Pakistan et de l’Inde aboutira à leur éviction du pouvoir et des honneurs, à l’image du Nizam d’Hyderabad, Osman Ali Khan, Asaf Jah VII, qui fit la couverture du Time Weekly newsmagazine. Il gouverna de 1911 jusqu’à l’indépendance de l’Inde en 1948, étant à cette date considéré comme l’homme le plus riche du monde avec des actifs estimés à deux milliards de dollars.

Voici maintenant le Maharadjah Srikantadatta Narasimharaja Wadivar debout sur son trône en or, dernier descendant direct d’une dynastie qui régna sur une province du Sud de l’Inde de 1399 jusqu’en 1947. Bien qu’ayant perdu ses pouvoirs officiels, le descendant sans héritier  du dernier maharadjah de Mysore, continua de recevoir ses anciens sujets et de défiler lors des fêtes religieuses, jusqu’à sa mort en 2013. Au passage, en 1399, c’est Charles VI le fou, un Valois, qui régnait alors en France, en plein milieu de la Guerre de cent ans, ce qui ne nous rajeunit pas.

Obit of the Day: Live Like a Maharaja<br /><br /><br /><br />
Srikantadatta Narasimharaja Wadiyar was the son of a maharaja in a line that dated back to 1399 in the southern region of Mysore. Although his father was the last official maharaja, who was grandfathered in after Prime Minister Indira Gandhi eliminated the ubiquitous royal titles in 1971, residents and tourists in the region continued to honor him in the same way.<br /><br /><br /><br />
Mr. Wadiyar oversaw the annual Mylore religious festival which brought thousands of tourists and allowed him to play the role of maharaja, dressed in the all the requisite finery and sitting on a golden throne.<br /><br /><br /><br />
His interests were varied. Mr. Wadiyar served as a member of India’s parliament for four terms. He also transformed a family palace into a five-star hotel and is renovating another. Working with his wife, they established the Royal Silks of Myore which sells saris designed by the couple.<br /><br /><br /><br />
Born in 1953, Mr. Wadiyar considered it a special number and as a student of numerology he made sure the four digit number appeared on his license plates and as part of his cell phone number - he had 20 of the former and 15 of the latter.<br /><br /><br /><br />
Srikantadatta Narasimharaja Wadiyar, who had no sons leaving a succession plan in disarray, died on December 10, 2013 at the age of 60.<br /><br /><br /><br />
Sources: Telegraph, International Business Times, and ndtv.com<br /><br /><br /><br />
(Undated image of Srikantadatta Narasimharaja Wadiyar on his throne is copyright of AP and courtesy of the Telegraph)

La succesion n’attend pas comme le montre cette protographie du Raja Lala Deen Dayal en  1880, entouré de sa maison royale.

Raja Lala Deen Dayal , 1880

Notre maharadjah suivant est une contrefaçon issue d’un défilé de mode présentant une collection haute couture de Sherwanis dont le succès durable témoigne que l’Inde conserve une certaine nostalgie des empires moghols et britanniques; les Sherwanis sont en effet des tenues croisant à la fois la redingote anglaise (The frock coat) et le shalwar kammeez, un vêtement d’origine caucasienne dont la mode se développa en Inde du nord en même temps que les invasions d’Asie centrale.

Sherwanis

Pour revenir à nos maharadjahs, voici le Raj Rishi Shri Sawai, maharadjah Sir Jai Singh Virendra Shiromani Dev Bharat Dharam Prabhakar of Alwar (1882-1937), dont l’exactitude des titres ne peut être garantie. Son turban rappelle quelque peu les chapeaux de la Renaissance au temps d’Henri II. Les serviteurs portent des sortes de massue dont on imagine facilement qu’il vaut mieux éviter de les prendre sur la tronche.

Raj Rishi Shri Sawai Maharaja Sir Jai Singh Virendra Shiromani Dev Bharat Dharam Prabhakar of Alwar (1882-1937)

Et pour terminer, voici des portraits de maharadjahs qui mettent en évidence un certain nombre de points communs : solitaire accroché au turban, lours colliers de diamants, pougnards et sabres incrustés de pierres précieuses, port de la barbe en général bien que ce ne soit pas systématique, et quelques décorations, y compris celles remises par la vice-royauté des Indes britanniques. Les carats sont le signe de la puisance et de l’opulence, bien qu’il exista par ailleurs une codification stricte de la puissance des différents états princiers en fonction du nombre de tirs de canons autorisés lors des fêtes et réjouissances. Suivant l’importance du royaume, le nombre de tirs variait de trois à vingt-et-un, seuls quatre états princiers atteignant l’échelle maximale de ces vingt-et-un tirs. La couronne britannique de son côté avait le droit de tirer jusqu’à cent un coups de canon, et même beaucoup plus lors de la révolte des cipayes que nous évoquerons une fois prochaine.

Bid & Hammer's 'THE JODHPUR AUCTION II' (SALE 0015) - Bid & Hammer Auctioneers (P) Ltd  Maharaja Jagatjit Singh (1872-1948)  Maharaja Kharak Singh 's son Tikka Jagatjit Singh (1872-1948) became the ruler when he was barely five years old. During his minority the state was administered by an officer of Punjab Commission, assisted by a council composed of the Principal officials of the state. The Maharaja had the rare honour of occupying the Gaddi for 67 y  Maharajah Bhupinder Singh of Patiala

A albumen print by James Waterhouse.    'Her Highness the Nawab Secunder Begum, K.S.I.' (Bhopal, November 1862).  The Begum of Bhopal, Sikander Begum (ruled 1860-68), had a charismatic, Amazonian personality. She went tiger hunting, inspected her troops on parade and ruled with an iron hand.  Maharaja of Panna  Maharaja Jagaddipendra Bhup Narayan Bahadur (15 Dec 1915 - 11 Apr 1970) of Cooch Behar was educated at St. Cyprian Eastbourne, Harrow, Trinity College, Cambridge, Royal Military College, Dehradun. He became Maharaja on Dec 20, 1922. He reigned under the regency of his mother until he reached the required age on Apr 6, 1936. In 1969 while playing polo received a head injury from which he died April 11, 1970 in Calcutta.

H.H. The Maharajah of BhavnagarMaharaja Ganga Singh.  He lived in a huge palace, Lalgarh, in Bikaner, which also contains the fourth largest private library in the world. The royal family still lives in part of the palace and there are parts of the palace that are hotels now.    Photograph of Sir Mir Mohammad Khan, Khan of Kalat from the 'Wheeler Collection: Portraits of Indian Rulers,' was taken by Frederick Bremner c.1894. Kalat is located in Baluchistan and was established in the middle of the fifteenth century by the Mir Wari clan, an Arab family.

 

Et pour terminer cette galerie, un maharadjah et une maharani occidentaux, la reine Marie de Teck, femme du roi Georges V, le jour du couronnement le 22 juin 1911, à l’apogée de l’empire britannique.The Coronation of George V and Mary of Teck, the Queen Consort took place on this day 22nd June, 1911

Allez savoir pourquoi, les allumettes de sûreté, dites suédoises en raison de l’origine de son inventeur Gustav Erilk Pasch, ont choisi le dessin d’un maharadjah pour illuminer les paquets vendus dans le monde entier, preuve s’il en était que dans l’imaginaire populaire, les maharajahs ont toujours été perçus comme flamboyants. Sans eux, les notions de magnificence et de faste ne seraient pas les mêmes, même s’il ne faut surtout pas oublier que ce fut au prix de formidables injustices et d’une immense détresse pour le plus grand nombre des habitants placés sous leur autorité. Nous n’avons pas à avoir de regrets ou de nostalgie, il n’y a rien de mieux que la démocratie.

the flamboyant matchbox - indian style made in sweden

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s