Quand la Chine s’effondrera

communist propaganda posters | propaganda-poster-communist-china-cultural-revolution-a_400153056731

Voilà que les milieux et la presse financiers s’inquiètent de la situation économique de la Chine. Il n’est jamais trop tard. Tous les articles publiés ici consacrés à la Chine ont protesté de la duplicité et du cynisme des autocrates chinois qui abusent d’un peuple habitué à une soumission millénariste et qui plie l’échine et ploie sous les coups d’une classe dominante ayant inventé à son seul profit le communisme de marché, un système totalitariste bien décidé à continuer de se maintenir par la force en abusant des méfaits de l’économie de marché tout en veillant à circonscrire ses éventuels bienfaits pour la société chinoise toute entière.

Chinese Communist Party propaganda Poster. Translation:

Que les temps sont loin où les moutons de Panurge après avoir admiré la croissance japonaise ou les dragons asiatiques, bêlaient à bêtifier devant les exploits des pays appelés BRICS regroupant cinq nations aussi différentes que le Brésil, la Russie, l’Inde, la Chine et l’Afrique du Sud dont deux d’entre elles ne peuvent survivre sur le long terme à leur perversion originelle que constitue l’exercice du pouvoir par une oligarchie reconvertie dans les affaires. L’économie d’un pays dont la monnaie ne suscite pas la confiance, que ce soit par exemple le rouble ou le yuan, est un handicap irrémédiable que les manipulations financières ne peuvent que dissimuler temporairement. On peut certes commercer à court terme, mais « il faut être fou » pour y investir sauf à accepter volontairement le risque de tout perdre sous un prétexte ou un autre.

VINTAGE CHINESE PROPAGANDA POSTER

Propagande pour l’enfant unique patriote, sous Mao. La Chine comptera cent cinquante millions de célibataires « endurcis » en 2030, une catastrophe humanitaire sans équivalent. Voir l’article ci-après : aux pays des hommes sans femmes.

L’argument que la Chine est le plus grand pays du monde démographiquement ne tient pas : l’Inde dépassera prochainement le pays de Mao tout comme l’Afrique dans son ensemble à échéance de quinze ou vingt ans. Là se trouve l’avenir et non  dans un pays militaro-communiste peuplé de célibataires et qui oppriment des Ouïghours, des Tibétains ou des Chrétiens bien inoffensifs. Derrière le masque de Confucius qui est actuellement brandi par les dirigeants chinois, la pensée totalitaire de Mao est toujours là, à l’exemple de la propagande qui continue de vanter les mérites de la dictature du prolétariat exercée par le parti communiste chinois composée à la base de quatre-vingts millions de membres et au sommet de huit dictateurs en nom collectif, aux pleins pouvoirs, y compris le droit d’emprisonner, torturer et assassiner les rares opposants prêts à courageusement perdre la vie.

...

Côté économie, il suffit que les exportations chinoises toussent, que le taux de croissance se tasse à 7% pour que tous ceux qui pariaient encore sur le rebond de l’économie chinoise il y a peu, paniquent. Ils avaient simplement oublié que le yuan est une monnaie de singe éloignée de 14% de son taux réel à ce jour malgré une dévaluation de 2% en catastrophe par les autorités chinoises,  que les collectivités territoriales sont surendettées, que l’enrichissement de la Chine est depuis de nombreuses années fondé sur une bulle spéculative immobilière qui s’est propagée à la bourse de Shanghai où se retrouvent les multiples spéculateurs issus d’un peuple ayant toujours eu un goût immodéré pour le jeu et les paris.

Chinese Cultural Revolution Flyer (No. 6) - 10x14 Giclée Canvas Print

Dans ces conditions, rien de surprenant si cette bourse dévisse de 30% en un  semestre, consumant 3.000 milliards de dollars partis en fumée et entraînant des suicides pour ceux qui ont tout perdu. Le fait que seulement 43% des capacités de production  automobile soient actuellement utilisées, loin des 80% à 90% des industries automobiles occidentales, est symptomatique des investissements industriels chinois illusoires, la seule issue possible étant désormais d’exporter à bas prix des voitures dont personne ne veut dans le monde entier, car correspondant aux goûts des acheteurs chinois qui ne sont pas forcément ceux des européens, des américains ou des autres pays asiatiques.

China. Cultural Revolution Propaganda, c. 1966 soviet look and feel even though its chinese

Ces mésaventures se renouvelleront dans un pays tant que des régulations fondées sur des mécanismes d’économie de marché ne s’apparentant pas au far west n’auront pas été mis en place par les autorités nationales convaincues que la croissance exponentielle du pays se poursuivrait de manière infinie sans tenir compte des coûts écologiques catastrophique d’un développement à marche forcée destructeur des environnements humain et naturel.

Chinese Propaganda Poster

Le pouvoir politique chinois a oublié que la croissance exponentielle n’existe pas en dehors des cercles des économistes et journalistes corrompus, que les taux de croissance à deux chiffres cessent un jour. En étant principalement préoccupée de se maintenir par la force, l’oligarchie rouge suscite tout simplement appréhension et inquiétudes légitimes. L’économie de marché sur le long terme ne fonctionne que si tous les mécanismes libéraux de prise de décision sont mis en place, ce qui est loin d’être le cas dans un pays communiste où le moindre désaccord exprimé publiquement avec le pouvoir  donne lieu systématiquement à une répression féroce. Un pays autoritaire qui réprime toute velléité de liberté ne peut suscité la confiance qui est le rouage caché, mais fondamental, de l’économie de marché, sans lequel rien n’est possible sur le long terme.

propagande chinoise

Les temps approchent où les dirigeants chinois devront choisir pour maintenir un taux de croissance compatible avec les immenses besoins économiques du pays, entre maintenir le système communiste tel qu’il existe où donner au peuple des gages en matière de liberté de pensée, de conscience, d’aller et venir, sans oublier le droit de critiquer sur les réseaux sociaux ou en acceptant les principes de liberté de la presse.

Mao Zedong

Pour le moment, les actuels dirigeants chinois ont choisi la voie de la répression, emprisonnant intellectuels et démocrates, croyants et libres penseurs, prohibant l’internet non contrôlé par les « organes » du parti, faisant la chasse aux minorités ouïghours et tibétaines, développant l’arsenal militaire et les revendications nationalistes expansionnistes, réprimant la corruption passée en veillant à ce que l’actuelle élite soit protégée de ses agissements prohibés, tout cela en espérant qu’ils puissent indéfiniment se maintenir au pouvoir à l’exemple de cette propagande incroyable continuant de vanter les mérites de Mao Zedong.

Obama Steps Up U.S. Training of Communist Chinese Military

Une telle voie est illusoire. De même que le système soviétique, incapable de se réformer, s’est effondré sur lui-même en subissant les méfaits de la corruption qui engendrèrent des désastres tels que Tchernobyl ou l’incapacité de venir en aide à la nation arménienne après le tremblement de terre du 7 décembre 1988 dans un pays qui se prétendait « avancé », les mêmes causes provoquant les mêmes effets, il est vraisemblable qu’un jour ou l’autre le système  communiste chinois de marché s’effondrera. Reste à savoir quand, vraisemblablement plus tôt qu’on ne le croit, d’ici dix à quinze ans, lorsque la Chine réalisera qu’elle n’est plus le pays le plus peuplé du monde, ce qui suscitera un traumatisme durable pour un pays qui a toujours été convaincu de sa supériorité démographique. Et reste surtout à savoir quelles en seront les conséquences économiques, politiques et sociales, sans oublier celles dans le domaine des relations internationales qui nous préoccupent au premier chef.

Mao Zedong, also transliterated as Mao Tse-tung, and commonly referred to as Chairman Mao, was a Chinese communist revolutionary, political theorist and politician. The people, and the people alone, are the motive force in the making of world history. Mao Zedong

La Chine a déjà connu sous Mao, en 1965-1967, une révolution culturelle illusoire. Le cycle de la révolution économique engagée par Deng  Xiaoping voilà un quart de siècle risque de s’achever tout aussi brutalement avec une remise en cause des mécanismes de marché par les dirigeants communistes si les choses tournent mal pour la conservation de leur pouvoir. Car dans les systèmes despotiques, tout est réversible comme en témoigne le procès de la « Bande des quatre » en 1977 qui donnera lieu à une campagne de propagande identique à celle menée sous la révolution culturelle (affiche ci-dessous de 1977) et qui mettait en cause la « Veuve rouge« ,. la veuve Mao.

Thoroughly expose and criticize the

Cela dit, il existe encore une voie étroite pour que la Chine ne s’effondre pas dans les quinze prochaines années, c’est celle du choix délibéré de la démocratie. En commençant par enlever les portraits du défunt Mao pour les remplacer par des urnes dans lesquelles mettre des bulletins de toute couleur qui ne soient pas seulement rouges comme le Petit livre qui reste  une lecture obligatoire pour tous les membres du parti communiste, la seule voie possible actuellement pour la jeunesse qui souhaite accéder aux responsabilités.

Criticize the old world and build a new world with Mao Zedong Thought as a weapon. 1966, via Flickr.

A suivre : Quand la Chine deviendra une démocratie

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s