le radeau des médusés

Afficher l'image d'origine

A force de ne s’intéresser qu’au contexte politique, la classe politique française ignorant tout du contexte humain, est en train de rendre possible l’impossible : propulser le front national au pouvoir. Qui ne devine à observer ce qui se passe sur le radeau des médusés des naufragés de la classe politique traditionnelle, qu’à ce rythme, sans gouvernail et sans boussole, ce n’est plus qu’une affaire de temps pour que les naufrageurs de la nouvelle auberge frontiste ne s’emparent du radeau dévasté des institutions politiques? Par « classe politique », il faut entendre les dirigeants des partis politiques traditionnels, leurs affidés et leurs obligés, élus et journalistes, affairistes et syndicalistes, sans oublier le monde éducatif et associatif et culturel, habitués comme toujours en France à tout attendre du pouvoir, à ne vivre que de marchés publics et subventions de toutes sortes, ici pour une route, là pour un Festival.

wish i'd gone here when i was in paris, but i'll add it to my wish list - La Sainte Chappelle:

Sainte-Chapelle

Car à force de se moquer du peuple depuis trente ans, 1984 pour être précis, date où le front national a été porté sur les fonds baptismaux médiatiques par le président Mitterrand pour « déchirer » la droite, c’est désormais le peuple qui se moque de la classe politique comme d’une guigne en votant pour un parti politique qui lui ment certes, promettant l’ordre là où ne surgira que le désordre d’idées et de programmes politiques idiots mais mensonges dont le peuple français se moque car on n’a cessé de lui mentir depuis plus de trente ans. Du point de vue populaire, les mensonges frontistesprésentent l’avantage de ne pas être usés comme les vieux disques de la lutte des classes et des sirènes ultra-libérales.

A partir du 20 jusqu'au 23 mars 2015, le Mont-Saint-Michel redevient une île pendant les grandes marées ! Un spectacle époustouflant à découvrir en famille.

Mont-Saint-Michel

Arrive un moment où mensonge pour mensonge, c’est le plus invraisemblable qui l’emporte. Au final, l’addition risque d’être lourde, mais que pouvons-nous y changer dès lors que la classe politique traditionnelle française est « la plus bête du monde » pour reprendre une expression qui longtemps ne s’adressait qu’à la droite conservatrice.

✈️ Photo aérienne de Fontevraud-l'Abbaye - Maine-et-Loire (49)

Abbaye de Fontevraud, Anjou

Franchement, croyez-vous que l’actuel parti au pouvoir soit crédible quand il prône « l’union de la gauche » avec les partis écologistes et communistes qui passent leur temps à lui cracher à la gueule tout leur venin ? Croyez-vous que ce même parti soit crédible quand il découvre à la veille des élections le drapeau tricolore et la Marseillaise,  longtemps honni historiquement par ce même parti qui fut fondé en 1971 à Epinay en chantant l’Internationale et en agitant la couleur rouge du drapeau révolutionnaire ? Croyez-vous encore que ce même parti ait une quelconque crédibilité en matière économique après avoir mené depuis 2012, la pire politique économique mené par un parti au pouvoir depuis la politique de déflation de Laval et consorts dans les années trente ? Et enfin, croyez-vous qu’en matière sécuritaire, ce parti soit crédible, découvrant subitement que dans les banlieues il  n’y a pas que de sympathiques trublions victimes de la société et qu’il s’y promène depuis des années autour des mosquées et dans les « quartiers sensibles » des individus aussi violents qu’étrangement dérangés, qui proposent à une jeunesse désoeuvrée de  faire le Djihad et de conquérir l’Europe par la terreur au son des kalachnikov et des bombes humaines ? Fermez le ban des inepties du pouvoir actuel, la liste serait trop longue pour les compter toutes, jusqu’à cette dernière réforme territoriale menée tambour battant pour sauver une situation deséspérée et qui se termine en bérézina électorale, au moins dans des fiefs qui furent longtemps la chasse gardée de la gauche, le Nord et le PACA désormais majoritairement dominés par le Front national.

Château de Versailles

Château de Versailles

Quant à la droite dite conservatrice et modérée, franchement, croyez-vous qu’elle existe encore ? Son leader annonçait le Soleil d’Austerlitz, voici Waterloo. L’éternelle droite triomphante se retrouve rétamée, après s’être essoufflée à courir derrière le parti d’extrême-droite, ce qui incite d’autant plus les partisans du « parti de l’ordre » à voter pour l’original au lieu de choisir une piteuse contrefaçon.  Cette droite qui n’a plus rien de libérale, de sociale et européenne a fait le choix de nommer à sa tête un fossoyeur ignare, méprisant et survitaminé, qui ne s’entoure que de personnages du même acabit, aventuriers et opportunistes : donner dans « le coup de gueule » permanent ne fait pas une politique. Inutile d’aller plus loin dans la description, la droite conservatrice est pulvérisée, elle n’est plus qu’un cimetière où s’agitent les spectres piétinés de mai 2012. Cherchez une idée, des propositions, un projet, un programme, il n’y en a pas : c’est le retour des morts-vivants qui nous est promis au bruit des casseroles. Belles perspectives pour l’électeur !

Chateaux de la Loire

Château de Chambord

La France traverse ces temps derniers la plus grave crise économique et sociale de son histoire moderne. Elle est confrontée à la montée du terrorisme islamiste qui n’est pas prêt de disparaître en Europe, suscitant la plus grave crise internationale depuis la Guerre froide et s’agissant plus particulièrement de la France le défi le plus important depuis la montée du nazisme dans les année Trente. Elle est désormais face à sa plus grave crise politique depuis les événements d’Algérie, à la fin de la IVème république. Cela fait beaucoup pour un pays vieillissant, affaibli économiquent et divisé socialement et humainement.

chateaux de la loire - France

Château de Chenonceau, sur le Cher

Pour sortir de cette situation terriblement compromise, seul un discours de rassemblement et d’apaisement, de vérité et de fraternité, faisant appel à toutes les bonnes volontés sans exclusive aucune et hors des partis traditionnels, est susceptible de donner un nouvel élan à notre cher vieux pays qui, à ce stade, a connu des catastrophes bien plus graves depuis que les Capétiens ont fondé ce qui est devenu la France, notre France, sans même remonter aux Francs qui peuvent tout aussi légitiment prétendre à la création de la nation française : certains évoqueraient même les Gallo-Romains ou même mille ans de « celtitude », n’exagérons rien.

Afficher l'image d'origine

Avignon, le palais des Papes

Attention tout de même ! Le pire n’est jamais certain, mais il est parfois possible. La France est un étrange pays fasciné par les vertiges, se délectant dans les illusions et s’embrumant dans les passions. Les guerres de religion, l’exercice du pouvoir absolu royal, les révolutions à l’emporte-pièce, les ambitions napoléoniennes démesurées, les aventures coloniales nauséabondes ou encore l’aveuglement pacifique dans l’entre-deux-guerres sont des symptômes d’un mal profond qui pousse, depuis la Renaissance, vers l’abîme la nation française atteinte de régulières pulsions suicidaires. Evitons, dans les temps prochains, de faire passer la France par une case autodestructrice qui précèderait le passage vers celle de la reconstruction.

Afficher l'image d'origine

Castelnau-la-Chapelle, l’un parmi tant d’autres plus beaux villages de France

Allons à l’essentiel. Apprenons chaque jour à aimer notre pays pacifié au sein des nations européennes. Aimons la France et les Français, y compris les étrangers qui vivent sur le terre de France, comme nous aimons notre famille et nos enfants, avec tendresse et compréhension. Soyons patients, compréhensifs et attentifs. N’abandonnons personne, surtout pas les plus démunis et les plus faibles, personnes handicapées, seules et malades notamment, celles qui n’ont rien, pas même un toit parfois. Et surtout, continuons de chérir l’Europe qui est notre destin de grande nation : vivons pleinement et sereinement notre fraternité avec tous les Européens de l’Atlantique à l’Oural !

Afficher l'image d'origine

Bordeaux, dont le maire est le « Meilleur d’entre nous ».

Mais dans le même temps soyons exigeant, implacable et redoutable. La France se mérite, tant pour les nationaux que pour les étrangers. La devise « Liberté – Egalité – fraternité  » n’est pas pour les chiens. Elle s’adresse à tous, y compris aux derniers entrants, cette devise ayant un caractère universel et obligatoire sur cette terre de France dont il n’est pas un sillon de terre où le sang n’a coulé, où des larmes n’ont été versées copieusement et où la sueur a toujours ruisselé. Il n’y a pas de place sur cette terre pour ceux qui viennent y apporter la haine, semer la terreur et imposer  par la force et la violence des valeurs inhumaines qui ne seront jamais les notres. Ce serait une trahison indigne de toute notre histoire que d’accepter que l’infâmie de l’intolérance s’y implante à nouveau. C’est pour cela qu’il faut toujours emprunter le chemin joyeux de la liberté , loin de toute agressivité et des ferments atrabilaires de division.

Afficher l'image d'origine

Marseille, le Vieux-Port

Et puis sérieusement, imaginez-vous que le destin de la France qui a donné au monde la Sainte-Chapelle, le Mont-Saint-Michel, Fontevraud, Versailles, Chambord, Chenonceau, et d’innombrables cathédrales, abbayes, châteaux, villes et villages sans oublier Notre-Dame-de-Paris, puisse être confié à une bande de branquignols vociférants, beuglants, haineux et menteurs comme des arracheurs de dents  ? Ce serait faire injure à notre histoire et au peuple de France qui retrouvera la raison dès lors que notre classe politique cessera de lui raconter et de faire n’importe quoi. Ce n’est pas gagné mais il faut croire au miracle.

Ile de la cite ( Notre-Dame ), Paris

L’île de la Cité, navire amiral de la France éternelle

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s