Aux bains de mer sur la côte normande

illustration : affiche de tourisme, Normandie, France

Pour nous qui aimons la Normandie, n’imaginons pas que chaque matin lorsque le Normand se lève celui-ci se prend pour un Viking, imagine ce que serait devenu sa province si l’empire angevin des Plantagenêts l’avait emporté sur le royaume des Capétiens  ou compte le nombre de paquebots qui pourraient être arrimés au Havre s’il n’y avait eu l’aviation pour mettre fin aux traversées transatlantiques. Il se contente plus probablement d’ajouter une goutte de calva dans son café, de prendre une tartine de beurre  et d’emporter un litron de cidre pour accompagner à midi une boîte de camembert, de livarot ou de Pont-l’Evèque. Car telle est la vie du Normand, immuable depuis mille ans.

Chemins de fer de L'ouest     Bains de mer de Trouville... : [affiche] / [A. F.] - 1

Enfin presque ! Car les affiches publicitaires nous montrent qu’au début du siècle dernier, les Normands ont découvert les bienfaits des bains de mer, ce qui transforma leur mode de vie et ouvrit des perspectives insoupçonnables à cette province calme et paisible qui n’aime rien tant que ramasser des bottes de foin dans les granges pour, l’hiver venu, donner à manger aux vaches normandes, car la vie serait bien sans ennuyeuse sans beurre, fromage, crème fraîche ou le sempiternel fromage blanc relevé d’un coulis de fruits rouges.

¤ Raoul Dufy, Normandie, 1950. Société Nationale des Chemins de Fer Français.   FRANCE - Rouen Jean Aujame (1905-1965): Rouen Ville Musée, 1960 #Vintage #Travel Affiche Salvador Dali SNCF Normandie

Heureusement des peintres aussi réputés que Dufy, Aujame ou Dali ont témoigné que la Normandie ne se limite pas à des maisons de briques dans de vertes prairies mais que l’art moderne a aussi son mot à dire s’agissant d’une province si proche de la capitale qu’elle offre aux Parisiens  en mal d’air pur, des possibilités infinies de divertissement.  Car l’art du bain de mer en Normandie est de ne surtout pas mettre un doigt de pied dans la Manche, ce qui ne serait d’ailleurs pas facile, mais de veiller à rester sur les planches, à la rigueur de marcher sur le sable au milieu des palourdes.

Vintage Travel Poster - France - Pierre Commarmond (1897-1983): Villers sur Mer 1920 Cabourg à quelques kilomètres du Domaine du Martinaa, ses gites, son parc animalier et sa piscine chauffée ...www.martinaa.fr    Dieppe, France ca. 1900 Saint Aubin Sur Mer (Calvados) ~ France

C’est qu’on ne manque pas de stations pour les bains de mer : la concurrence est rude entre la plus belle plage du monde de Trouville et celle de Cabourg qui revendique aussi le titre, la plage des enfants de Villers-sur-mer ou encore la plage de toute sécurité de Saint-Aubin-sur-mer, dont on se demande à la réflexion qui pourrait d’ailleurs vanter l’attrait qu’elle fut dangereuse. Et toutes ces plages sont à moins de cinq, quatre ou trois heures par le réseau de chemin de fer qui promeut aussi l’accès direct, tant il est vrai que la correspondance par Pau n’était pas encore un passage recommandé pour tous les voyageurs.

Granville, Monaco du Nord. Affiche postérieure à 1912. Le point commun entre Granville et Monaco ? Le site rocheux. Bains de mer Saint-Valery-en-Caux (1895) Etretat ~ France Houlgate : département du Calvados . Région : Basse-Normandie Cabourg : id.

De manière générale, toutes les stations balnéaires de la côte normande ont leur charme. On y joue au golf, on se prélasse sur des chaises pliantes, on fréquente le casino, on pratique le canoë ou le yachting pour les plus fortunés, les enfants font de beaux châteaux de sable, et pour les plus téméraires, on se baigne aussi jusqu’aux chevilles, car la mode n’est point encore à trop se dévêtir. Il est vrai que le vent, les nuages et la pluie existent, bien plus que Dieu en tout cas, car on les subit tous les jours ou presque, alors que Jésus n’a jamais promis que de revenir à l’occasion. Les vents et les pluies y sont si forts qu’ils en font le charme de la région en toutes saisons. D’ailleurs, on en connaît au moins une qui a renoncé à porter le chapeau ou la casquette en jouant au golf d’Houlgate, car cela serait autrement de la publicité mensongère.

Cela dit, désigner Granville comme le Monaco du Nord laisse songeur, car question paradis fiscal, il est préférable de s’embarquer pour l’île de Jersey.

i-1496-1.jpg Chemins de Fer de l'Etat. Coutances. La Tolède du Cotentin / H. C. [s.n.], - (Imp. Lucien Serre, 15-17-19, Rue du Terrage, Paris)., Sans date. http://recherche.archives.manche.fr  Avranches Affiches par Albert Bergevin sur AllPosters.frAffiches anciennes de France

Les stations balnéaires ne sont pas les seules villes pour lesquelles des efforts de publicité ont été engagés par les compagnies de chemin de fer préoccupées de rentabiliser les milliers de kilomètres de voies qui avaient été construites depuis le milieu du dix-neuvième siècle. Des séjours à Fécamp, Coutances ou Avranches ont été tout autant vantés de même que prendre les eaux à la station thermale de Bagnoles-de-l’Orne réputée pour ses eaux minérales naturelles. Et on affiche la couleur avec un parapluie rouge dont on ne sait s’il protège du soleil ou des averses, peut-être des deux, p’tben qu’oui, p’tben qu’non.

Trouville ~ France Trouville Casino Municipal (1900) Normandie. Vintage travel beach poster Salon de Trouville, France Bretagne by Lunel (1894) Vintage travel beach poster #plage #affiche #railway www.varaldocosmetica.it/en Trouville La Reine de Plage - Normandie (France) Vintage travel beach poster #affiche #essenzadiriviera - www.varaldocosmetica.it/en

Toujours est-il qu’au tournant du siècle dernier, une station balnéaire à elle seule résume l’attrait de la côte normande, c’est Trouville. Son casino est splendide, on y tient salon, on y régate, c’est « la reine des plages« . Le bonheur est à portée de chapeau à condition de bien le tenir pour que le vent ne l’emporte pas.

Allez en Normandy  cidres de normandie Le Ruban Bleu ♪♫♫ Jazz sous les pommiers Coutances / France ♪♫♫  Top 12 des plus belles affiches du festival « Jazz sous les pommiers »

L’autre reine de la Normandie, c’est la pomme. Il faut aller en Normandie pour la cueillir et s’enivrer de cidre ou boire la cuvée du Ruban bleu que l’on vend plus à terre que sur mer lors de la traversée atlantique du Normandie. Coutances a même trouvé le moyen d’associer la musique aux pommes en créant un festival de jazz sous les pommiers qui rivalise avec celui de Montreux, les pépins en plus.

Affiche de Jean-Charles Contel vantant Lisieux quand elle arborait de belles façades à pan de bois.  Normandie, vintage travel poster, Dorival, 1930  Vintage railway poster of Vernon '55 minutes de Paris'  La Seine De Rouen Au Havre, 1920

La Normandie ne se limite d’ailleurs pas à ses plages. On peut y débarquer à tout moment, loin du rivage en visitant des villes telles que celle de Lisieux réputée pour ses pèlerinages et ses vieilles maisons, surtout depuis qu’elles ont été bombardées, ou encore Cricqueboeuf dont la mare est bien plus qu’un étang ou un lac, tout simplement un plan d’eau au charme vanté par le Chemin de fer de l’Etat qui se préoccupe aussi de faire connaître Vernon-sur-Eure ou de proposer de descendre la Seine de Rouen au Havre.

Et à chaque fois, ces voyages sont une invitation à découvrir le beurre et les fromages normands, tout au moins le dessus du panier pour reprendre l’accroche de la société Claudel.

J Bolot, Les bons beurres - Elle & Vire, 1953  French cheese Héraldie: Le chat dans tous ses états  Affiches anciennes fromages Affiches pâtisseries (19)

Si la gastronomie normande ne vous attire pas, il vous reste alors Deauville qui va prendre le pas sur Trouville, et  qui est à la côte normande ce que Cannes est à la côte d’azur, luxe, tapage et volupté. L’affiche de la nouvelle Eve croquant la pomme est à cet égard évocatrice. Deauville n’est pas une station pour les enfants. On y pratique le cheval en amazone et on joue au polo en attendant le soir où les galas en noir et blanc dynamitent la nuit.

Jean-Gabriel Domergue (1889-1962), ca 1930, Deauville, France. Deauville, le hippisme, les chevaux et la Normandie .... une grande histoire d'amour  Deauville Saison de Polo, 1938 - original vintage poster by Michel Jacquot listed on AntikBar.co.uk  Deauville... Dynamite in black and white... LOVE IT!

Mais si Deauville cultive l’art de la légèreté à travers de multiples salons qui se tiennent au palais des Congrès qui s’avance jusqu’à la plage, de l’autre côté de la Normandie, la merveille de l’Occident de son côté vous invite à plonger au coeur d’une culture millénaire posée sur le rocher solitaire du Mont-Saint-Michel. Les chemins de fer vous proposent des billets à tarifs réduits pour les trois classes du train ainsi que les services automobiles de la SATOS à partir de Dinard ou de Granville, ce qui ressemble à une location combinée train + auto avant l’heure. Plus tard, avec la démocratisation du tourisme, il deviendra possible de s’y rendre en train + autocar, avant que la loi Macron ne permette bientôt un accès direct uniquement par bus.

Excursion au Mont St Michel. Chemins de fer de l'Ouest (1895) Affiche mont Saint Michel  Le Mont St. Michel Villemot 1956 Visitez le Mont Saint-Michel | Vintage poster | http://defharo.com

Et puis, si toutes ces propositions de voyages, vacances ou excursions ne vous plaisent guère, il reste toujours la possibilité à une heure quinze de Paris de se rendre à Rouen, la ville musée où l’on veillera cependant à ne pas demander aux passants où Jeanne d’Arc fut brûlée vive. La ville d’ailleurs ne manque pas de monuments : la cathédrale qui inspira Monet, l’abbatiale Saint Ouen tout aussi haute ou presque, le Gros-Horloge dans la rue du même nom ce qui est un excellent moyen mnémotechnique pour s’en souvenir, le palais de justice gothique qui est l’ancien parlement de Normandie,  l’église Saint-Maclou et son aître, du même nom que le célèbre commerce de tapis, ce qui est là encore très pratique pour s’en souvenir, la place du Vieux-Marché qui pour ceux qui ont appris leur histoire rappelle vaguement quelque chose en relation avec la pucelle de Domrémy, et d’innombrables hôtels particuliers et maisons à colombage, plus de deux mille paraît-il, donnant à Rouen l’aspect d’une ville normande, ce qui n’est pas tout à fait surprenant.

Et il reste toujours possible de se rendre à la grande semaine de l’aviation ou à la grande exposition nationale et coloniale, à condition cependant de vérifier la validité du billet, car si la ville est un musée, elle n’en garantit pas pour autant que certaines expositions temporaires se poursuivent jusqu’à nos jours.

Rouen France French Aviation Scene Large Vintage Travel Poster Repro Free s H | eBay  1930's Rouen Chemin de Fer Vintage French Travel Poster - Artist: Monsnergue   Exposition nationale et coloniale Rouen 1896 : [affiche] / [Lucien Baylac] - 1   Bonnet, Visitez Rouen, c. 1910 http://www.pinterest.com/adisavoiaditrev/

En définitive, peut-être que tout passe et que les affiches des temps anciens nous racontent un monde qui n’existe plus. Mais au pays où il est déconseillé de prendre à la lettre le conseil de s’adonner aux bains de mer, surtout l’hiver, il n’empêche qu’au détour d’une dernière affiche, un fait historique nous est rappelé pour ceux qui l’oublierait : voici plus de mille ans, les Vikings venus sur leurs drakkars ont débarqué et ils sont toujours là.

Affiche 1911

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s