Le partenariat aéronautique de défense entre l’Inde et la France

S’acheminant lentement vers le cimetière des éléphants, voici que l’auteur virtuel est déjà de retour. C’est qu’il ne pouvait absolument pas manquer de fêter la conclusion du contrat de vente de 36 Rafale à l’Inde, c’eut été une trahison familiale, patriotique, amicale et spirituelle, rien moins que cela !

Au moment où l’auteur virtuel se plaignait  de l’esprit de trahison qui corrompt sournoisement toute la patrie à laquelle il est indissolublement liée, taire la signature de ce contrat et ce qu’il représente pour la France, l’Europe et le monde eût été fuir ses responsabilités, voici brièvement pourquoi.

Tout d’abord, ce contrat représente des années d’effort récompensés pour la filière aéronautique française à laquelle l’auteur virtuel est attachée autant physiquement qu’intellectuellement. Il n’y a pas d’indépendance nationale sans filière industrielle aéronautique de défense indépendante, et le contrats conclus avec l’Egypte et l’Inde permettent que cette aventure technologique se poursuive dans l’avenir.

Ensuite, la France et l’Europe ont besoin de privilégier et renforcer leurs liens avec les nations démocratiques telles que l’Inde ou celles oeuvrant pour la stabilisation des régions du monde en plein tumulte, comme l’Egypte. Plutôt que d’investir dans des pays dictatoriaux n’ayant aucun respect pour les droits de l’homme, et ainsi se tirer une balle dans le pied en renforçant les capacités technologiques et humaines de pays prônant l’inhumanité, nous, les démocraties, et plus particulièrement les pays européens, devons nouer des alliances économiques et des accords de défense destinés à  favoriser le développement économique des démocraties émergentes. Il en va de manière générale de la Paix dans le monde. Que la croissance de l’Inde soit cette année supérieure à celle de la Chine populaire, est le signe qu’un tel mouvement se dessine peut-être.

Un Su-30 MKI en Inde

Car au-delà même des liens d’amitié avec l’Inde, la civilisation indienne ne peut nous être indifférente. Ce sous-continent, peuplé de 1,3 milliards d’habitants, a plus de cinq mille ans d’histoire bardée de mythologie et de spiritualité, où des religions aussi différentes que l’hindouisme, l’Islam ou le christianisme tentent de coexister pacifiquement. On l’oublie souvent, mais l’Inde est l’un des pays comptant le plus grand nombre de musulmans au monde, et si le bouddhisme est issu de l’Inde sans n’être guère pratiqué, il est d’autres religions comme le sikhisme, le jaïnisme ou le zoroastrisme qui témoigne de l’attachement aux valeurs spirituelles des Indiens. Et n’oublions que le christianisme est présent en Inde depuis le 1er siècle, selon la tradition qui considère que son évangélisation a commencé à Goa avec l’apôtre Saint Thomas.

De même que le contrat conclu avec l’Egypte, le renforcement des accords industriels en matière d’aéronautique de défense entre l’Inde et la France est d’autant plus une bonne nouvelle qu’elle intervient dans le secteur de l’aéronautique et de l’espace où la France est en pointe, maîtrisant l’ensemble des filières civile et militaire, et disposant dans ce domaine d’ingénieurs de grande valeur. Ce sont plus de cinq cents entreprises qui vont bénéficier des retombées économiques tant en heures de travail qu’en investissements.

Et puis, n’oublions pas que le 10 avril précède généralement le 11 avril. Joyeux anniversaire, donc.

danse indienne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s